Articles

Les unités canines dans la base navale

Image
Nous sommes allez voir les maîtres chien à la base navale. Ils nous ont parlé de ce qu’ils faisaient pour entraîner les chiens. Les chiens entraînés sont des bergers allemands et des bergers belges malinois. Les maîtres chien s'entraînent chaque jour pendant 6 à 8 mois avec leurs chiens car chaque maître a son chien bien à lui. Leurs entraînements commencent par un D.O. ( C’ est un petit parcours ou le chien doit suivre son maître et obéir à ses ordres ) puis ils continuent par des sauts et à la fin par des attaques sur une personne équipée. Les chiens militaires français n’attaquent que les bras et les jambes mais pas la tête, ils ont 250 kg de pressions au cm², les chiens sont conçus pour mordre à ces endroits bien précis.


Maika la première chienne militaire née en Calédonie de l armée française


Équipements des maîtres ou des chiens:


-tenue cynophile ( équipement pour se protéger des morsures de chien et de s’en tirer vivant même si on peut avoir quelques bleus )


- Un boudin ou…

Le bureau des sports

Image
Aujourd’hui nous sommes allés au RIMaP pour la journée du sport. Nous avons vu le bureau des sport du régiment.Ce bureau sert à évaluer la forme physique des soldats tout les ans par plusieurs contrôles comme le parcours du combattant, une course d’obstacles, le cooper. le cooper est un test qui consiste à courir 12 minutes et de faire la plus grande distance possible où il faut avoir un bon temps pour avoir des bonnes notes.

Le bureau sert aussi à stocker les affaires de sport comme des ballons. Pour y travailler il faut être moniteur de sport (prof de sport) tout en sachant que les examens pour être moniteur sont très difficiles physiquement parlant.

Le bureau des sport sert à garder une bonne forme physique aux troupes car sur le terrain les militaires doivent faire preuve de performance physique. C’est pour cela qu’ils pratiquent le sport chaque jour.





Le parcours RIMaP est une course avec différents ateliers

journée sports

Image
Durant notre sortie au RIMaP le mardi 17 Juillet, nous avons commencé par un débrief sur ce qu’est la journée du sport et ce que faisaient les militaires tous les ans pendant la journée des sports. Ensuite nous avons commencés par trottiner à l'intérieur du RIMaP, et faire des exercices comme des tractions, le cochon pendu, des abdominaux et puis nous avons prit plusieurs parcours dans la forêt et avons fait de l’escalade, du rampage mais certains étaient difficiles. Nous avons pu réussir à terminer tout le parcours ensemble. Cet après midi là on nous a appris à nous aider les uns les autres (l’esprit d’équipe), à nous dépasser, à rester ensemble et ne laisser personne derrière et à surtout être solidaire.
Nous avons pu découvrir à travers ces activités des aspects de l’apprentissage hors de nos classe.


S’entraider pour sortir de la fosse

Les couleurs des parachutes.

Le mardi 26 Juin,nous avons visité le RIMaP-NC. On nous a montré plusieurs types de couleurs de parachutes.

Nous avons la couleur verte qui est utilisée pour se camoufler des ennemis quand les soldats atterrissent dans la forêt ou dans la jungle.

Nous avons la couleur sable  qui est utilisée pour se cacher dans le désert ou des endroits sableux.
Nous avons la couleur orange fluo qui est utilisée pour que les alliés nous voient et nous récupèrent à n’importe quels endroits.
Nous avons la couleur blanche qui est utilisée pour se camoufler des ennemis dans la neige.

Bir Hakeim

Image
La soirée de Bir Hakeim Le 08 Juin 2018 nous avons été invités à la commémoration de la bataille de Bir Hakeim .

La soirée de Bir Hakeim commence par une vidéo qui nous a expliqué comment la bataille de Bir Hakeim s'était déroulée.Nous avons été touchés par tous ces soldats morts pour défendre la vie de leurs camarades et pour la France Libre.Après la fin de la bataille de Bir Hakeim, les soldats ont décidé de donner le nom du colonel Broche au RIMAP-NC en Nouvelle-Calédonie car Félix Broche a commandé le Bataillon du Pacifique.

On a eu l’adieu aux armes du major Fritz .Nous avons été invités au cocktail et on a discuté avec les porteurs de drapeau qui sont d'anciens combattants. La bataille de Bir Hakeim

La bataille de Bir Hakeim, 
du nom d’un point d’eau désaffecté au milieu du désert de Libye, au sud de Tobrouk (ville portuaire de l’Est de la côte libyenne), est une bataille de la Seconde Guerre mondiale, qui s’est déroulée du 26 mai au 11 juin 1942 durant la guerre d…

Ordre de passage des parachutes

Image
Le mardi 26 Juin, nous avons visité le RIMaP NC. On nous a montré comment étaient gérés les parachutes.



Tout d’abord les parachutes qui ont été utilisés passent par la réception triage ( ce qui sont abîmés sont emmenés en réparation).







Ensuite ils sont placés en aération entre 8h/24h ( l'aération consiste à pendre les parachutes dans une pièce ventilée) avant d'être emmenés au pliage qui consiste à plier les parachutes.

Ils sont pliés par des soldats sur de longues tables.



Puis on emmène les parachutes dans le magasin ( endroit où sont stockés).





Pour finir on les place en magasinage, ils sont stockés dans une pièce climatisée à 22°. Ils peuvent y rester entre 4 et 6 mois.


On reconnait les parachutes qui ont étaient réparés par l'armée grâce au fil, si ils sont réparés par des fils blancs ce n'est pas l'armée mais des industries qui les ont réparés car l'armée travaille avec des fils jaunes.

 .

Les portraits de l'atelier pliage

Image
Nous allons vous présenter les parcours des adjudants
DUTHU et CIECKA qui nous on reçut au sein du régiment .




Adjudant DUTHU







Il a fait des études après avoir eu son brevet à l’école de Bourge.
Où il a fait 7 mois de formation puis pour apprendre à plier les parachute il part à Montauban où il eu son BAC génie Mécanique. 
Adjudant CIECKA Elle rentre à l’armée pour faire infirmière mais ça ne lui convient pas
alors elle on lui propose de s’orienter vers les parachutes .

Elle part à Montauban où on lui apprend à manipuler et réparer
les parachutes. Puis elle entre au RIMaP-NC en tant que sous-officier .